09/1/17

Strategiskt självmål

(KKrVA blogg 1/9)

Tyvärr saknas det inte ämnen att ta upp i denna blogg. Ett axplock på tänkbara ämnen följer nedan.

Gällande försvarsbeslut har mål som är allt för lågt satta men det är ändå ofinansierat. När S + C + M kom överens härförleden så nöjde man sig som vanligt med att besluta om att underfinansiering fortfarande skall gälla – om än i mindre grad – men – också som vanligt – talade man bara i monetära termer. Vad är det man vill att försvaret inte skall göra?

Eftersom vår finansminister har annonserat att det finns 40 miljarder att spendera på reformer så kunde man tänkt sig att försvarsbeslutet 2015 skulle finansieras fullt ut. Det hade dessutom varit lämpligt att stärka detta beslut. Nu är signalen ”vi kan stärka försvaret men vi vill inte” – underförstått: ”vi blir räddade av USA/Nato”. Continue reading

08/6/17

LA POLITIQUE, L’ETAT ET LA GUERRE

François GÉRÉ et Lars WEDIN
LA POLITIQUE, L’ETAT ET LA GUERRE

Ce livre sera publié début automne 2017.
Voici une présentation synoptique
Nous définissons la stratégie comme un savoir-faire finalisé par des mobiles idéologiques susceptible d’utiliser la violence armée organisée pour atteindre ses objectifs. Ce livre examine les relations de la guerre (le couple homme-arme) avec l’Etat, la société, la culture et l’information (chapitre 1 et 2). Après avoir récapitulé la tradition et dressé un état des lieux de chacune de ces notions (chapitre 3), nous considérons les évolutions en cours et anticipons dans un esprit prospectif les situations susceptibles d’en résulter, recherchant constantes probables et ruptures possibles. La guerre en elle-même fait l’objet des chapitres 5 et 6, réservant le chapitre 7 à la stratégie nucléaire et aux scénarios concevables d’une guerre nucléaire future. A chaque fois, c’est l’occasion de réexaminer les conceptions traditionnellement établies, d’évaluer la pertinence des anciens concepts créés, il y a parfois fort longtemps, dans des environnements totalement différents par quelques grands auteurs trop souvent rabâchés par des esprits hâtifs jusqu’à l’étourderie et peu critiques jusqu’à la servilité. Cherchant à remettre à leur juste place les Sun Zi et les Clausewitz, nous avons également voulu réorienter « l’occidentalo-centrisme » de la stratégie en faisant leur part à l’Afrique et à l’Asie, en interrogeant les pluralismes culturels et la diversité des sociétés humaines. Nous examinons bien sûr le nivellement technologique qui conduit à acquérir des systèmes d’armes sensiblement identiques dans les différents domaines, terre, mer…cyberespace (chapitre 8). Mais, la manière dont ils sont employés présente de considérables différences. Dans les chapitres consacrés aux guerriers du futur et à l’économie générale de la guerre (chapitre 9 et 10), nous montrons l’existence d’une séparation à la fois matérielle et anthropologique entre les sociétés occidentales et les autres pour qui la valeur de la relation entre vie et mort, entre dépense et épargne, loin de se rejoindre par l’effet d’une mondialisation en vérité toute relative ne cessent, au contraire, de diverger. Enfin, nous proposons le concept de « transition stratégique » pour décrire la relation dialectique entre permanence et adaptation des grands principes de la stratégie. Nous concluons au chapitre 11 en rappelant que :
« La guerre restera, en nature, ce qu’elle fut mais elle est appelée à prendre d’autres formes. Ses grandes fonctions (agression, protection, mobilité, logistique,etc..) demeureront mais l’importance de chacune est appelée à évoluer. Information, communication et liaison prendront une place prépondérante obéissant ainsi à la loi d’évolution des fonctions stratégiques. En dépit du mythe actif de la guerre rationnelle, la passion et l’hostilité continueront à jouer un rôle déterminant. La guerre ne sera jamais ni pure raison, ni pure abstraction. »

 

*************

06/18/17

Book Review for Corbett Centre Website

A fantastic review of my Maritime Strategies for the XXI Century. The Contribution of Admiral Castex:

https://www.kcl.ac.uk/sspp/departments/dsd/research/researchcentres/strategyandpolicy/corbett/publications/corbett-book-review.aspx

Academics working in the strategic studies and professional military fields are always beseeching their students actually to read the great works of maritime strategy rather than short summaries or books by other people who simply say what the great men said. But those same academics have a real problem when it comes to Raoul Castex (1878-1968) and his Theories Strategiques. For a start Castex’s thinking  expands over no less than five big volumes, with two more of appendices and indexes covering some 3000 pages in all. Secondly, he writes in his own  language, French, and sadly that tends to deter many Anglo-Saxons, not least because the French is mellifluous and on the self-indulgent side. Thirdly, Castex wrote his volumes over several decades and his ideas not unnaturally tended to shift over time.

Continue reading

05/5/17

Gotland : île stratégique

La Suède, en coopérant avec l’Otan, menace la Russie à partir de l’île de Gotland ! Entre autres, les Suédois se préparent à tirer des missiles contre des troupes russes. Il y aurait aussi une centaine d’installations de l’Otan sur l’île. En somme, la Suède mène une « remilitarisation » menaçante de cette île au milieu de la Baltique.

La vérité est, évidemment, tout autre. Les « installations » montrées sur le canal TV russe NTV étaient en vérité des zones de protection de l’environnement. Les missiles sont des RBS-15 antisurface dans la version artillerie côtière. Et la remilitarisation se constitue de 150 hommes et 14 chars ; pas beaucoup pour menacer la Russie ! Or, la désinformation russe montre l’importance stratégique de cette île dans le contexte de la défense occidentale des pays baltes. Il est aussi évident que la Suède évalue la menace comme sérieuse (1) ; en septembre 2016, son chef d’état-major des armées, avec l’aval du ministre de la Défense, affecta soudainement 150 militaires sur l’île, qui était sans défense depuis 2005.

Lisez le reste dans http://www.defnat.fr/images/ABO-PDF/ABO-RDN-800-MAI-2017.pdf. Le numéro du mois de mai de Revue défense nationale!

03/24/17

Framåt i natten, utan karta och kompass

Som boende utomlands (Frankrike) behöver jag ofta försöka förklara svensk försvars- och säkerhetspolitik. Det är inte lätt! Sverige förväntar sig få hjälp från en organisation som hon inte vill vara med i (Nato). Men Sverige vill inte heller betala för ett autonomt försvar (om nu något sådant över huvud taget är möjligt). Vi vill inte ens betala så mycket som Natos medlemmar förväntas göra; var det solidarisk vår politik skulle vara? Som säkerhetspolitiska fripassagerare vill vi att andra skall kratsa kastanjerna ur elden för oss.

Läs vidare på: http://kkrva.se/framat-i-natten-utan-karta-och-kompass/

 

03/7/17

Havet

Havet är ett; alla hav och oceaner (utom Kaspiska havet) hänger ihop. Det täcker 71% av jordens yta; hälften av jordens befolkning lever inom 80 km från kust; siffran ökar. Detta kan jämföras med räckvidden hos en Tomahawk-robot: 1250 – 1500 km beroende på version.

Continue reading

12/30/16

La Suède, la Finlande et le Brexit

Introduction

Pour la Suède, le BREXIT fut un choc ; soudain le pays avait perdu un de ses meilleurs amis au sein de l’Union européenne. Cet article va essayer d’expliquer pourquoi et esquisser ainsi quelques possibles développements. Si la Suède y est l’acteur principal, la Finlande sera traitée comme un cas contrasté. Le fait est que la Suède et la Finlande, malgré une longue histoire en commun, ont des cultures stratégiques bien différentes. Celle de la Suède se fonde sur deux cent ans de (relative) paix et une politique dite de neutralité ; c’est-à-dire une manque d’alliances. Celle de la Finlande est marquée par la libération de la Russie en 1917 et la guerre civile qui lui succéda en 1918, les deux guerres avec l’Union Soviétique pendant la Second Guerre mondiale ainsi que son pacte d’assistance et de l’Accord d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle (1948-92) conclus avec l’URSS après cette guerre.

Même si les deux pays ont adhéré en même temps – 1995 – à l’UE leurs raisons en étaient très différentes. Pour la Suède, l’adhésion fut la conséquence d’une crise économique, pour la Finlande il s’agit d’une démarche sécuritaire.

Rappel d’histoire

Continue reading

12/19/16

Det franska presidentvalet

Det franska presidentvalet äger rum den 23 april med en andra och slutlig omgång den 7 maj. Det senare står mellan de två främsta i den första omgången så vida ingen har fått mer än 50 %.

Huvudkandidaterna är François Fillon från Republikanerna, Marine Le Pen från Nationella Fronten samt en representant för Socialisterna – vilken avgörs i primärval i slutet av januari. Härtill kommer ett antal kandidater från småpartier som normalt inte anses ha någon chans. Det finns dock en joker i sammanhanget: Emmanuel Macron som grundat rörelsen ”framåt” (en marche).

Läs resten på http://kkrva.se/det-franska-presidentvalet/

10/24/16

La France est plus grande qu’on le croit

Qu’est-ce que  la France ?

La France, c’est le terroir: des champs de blé, des fromages, des bons vins, une culture millénaire. Mais il y a aussi une autre France, beaucoup plus grande : la France de la mer !

Voici une proposition qui semble bien bizarre mais qui est, en effet vraie ! La surface de l’Hexagone est quelques 552 000 km² mais la France de la mer est de 11 millions de km² avec près de 18 500 km de côtes. En effet, la France possède le deuxième espace maritime après les États-Unis. Comment cela est-elle possible ?

En outre de la France hexagonale, il y a la France outre-mer : La Guadeloupe, la Guyane…mais aussi des cailloux comme les îles de Kerguelen et les îles St Paul et Nouvelle Amsterdam.  Tous ces îles ont bien sûr une mer territoriale de 12 milles nautiques (1 mn = 1852 m) qui est « la propriété » de la France. Mais elles ont aussi une zone économique  exclusive (ZEE) et un plateau continental de 200 nm (parfois 350) au-delà de la côte. Dans ces zones, la France a le droit exclusif des ressources comme la pêche, le pétrole et le gaz.

Continue reading